Brave est un navigateur web gratuit et open-source, basé sur chromium, lancé depuis 2016, qui s’est donné comme objectif de :

« réparer le Web en offrant aux utilisateurs une expérience de navigation plus sûre, plus rapide et meilleure tout en augmentant le soutien apporté aux créateurs de contenu via un nouvel écosystème de récompenses basé sur l’attention. »

Brave a le vent en poupe. puisqu’il a été annoncé le 16 octobre dernier que ce navigateur avait atteint les 8 millions d’utilisateurs actifs mensuel.

Pourquoi Brave ?

Brave contient par défaut une fonction bouclier qui a pour objectif de bloquer les trackers intersites et les publicités. Il force également l’utilisation des versions HTTPS des sites et permet de bloquer tous les scripts d’une page web. Brave ajoute par ailleurs un mode de navigation privée utilisant le réseau Tor afin de masquer votre IP et dispose d’un portefeuille de crypto-monnaie local.

Utiliser Brave au quotidien, c’est ainsi empêcher aux annonceurs qui souhaiteraient vous cibler dans le cadre de leurs campagnes d’accéder à vos données personnelles et traquer vos habitudes de navigation.

Plus rapide que Google Chrome.

Puisqu’il bloque les contenus publicitaires et trackers, Brave affiche plus rapidement les pages web que les autres navigateurs. Brave annonce qu’il charge les principaux sites d’actualités 2 à 8 fois plus vite que Chrome/Safari sur les dispositifs mobiles et 2 fois plus vite que Chrome sur les ordinateurs.

Cela a également pour effet pour les utilisateurs de l’internet mobile de réduire la quantité de données consommées pour chaque page et même d’économiser quelques pourcents de la batterie de votre smartphone. Toujours utile alors ces derniers peinent à tenir une journée entière.

Un système de récompense basé sur l’attention.

Brave dispose d’un programme de récompense unique en son genre. Il propose en effet de récompenser les internautes qui auraient acceptés d’être exposés à de la publicité.

Ainsi, si (et seulement si) vous décidez de rejoindre le programme de récompense appelé Brave Rewards, le navigateur commencera à enregistrer (uniquement sur le stockage local) le temps d’attention passé sur les sites que vous visitez. Vos données personnelles ne seront donc jamais collectées par l’annonceur. Brave vous proposera ainsi des annonces plus pertinentes à la fréquence de votre choix (entre 1 et 5 par heure). Chaque mois, Brave Rewards vous récompensera en vous versant un jeton ERC20 de type Ether, en contrepartie de votre temps d’attention. Cette crypto-monnaie porte le nom de BAT pour Basic Attention Token.

Le BAT est donc une initiative permettant de rémunérer de façon plus juste le temps et l’attention des utilisateurs. A ce titre, 70% des revenus publicitaires générés leurs sont reversés.

Le BAT peut par la suite soit être gardé par l’utilisateur, soit être transmis sous forme de don à un créateur de contenus (YouTubeurs, Blogueurs, etc.) qui se serait au préalable inscrit au programme. Si le nombre de créateurs utilisant Brave est encore limité à ce jour, il est en constante augmentation tandis qu’une communauté toujours plus grande est en train de se construire autour de Brave.

Les annonceurs peuvent également trouver un avantage à cet écosystème puisqu’ils touchent ainsi une audience qui est bien plus “qualifiée” dans le sens où il s’agit d’utilisateurs ayant choisi au préalable d’accorder un peu de leur attention quotidienne.

Essayer Brave.

Si vous partagez les valeurs portées par le projet Brave, il vous est possible de le télécharger gratuitement sur un ou plusieurs de vos dispositifs (ordinateur et smartphone). En passant par notre lien d’affiliation ci-dessous, vous soutenez Agitalizr et nous permettez de continuer à produire du contenu.